Protection sociale : plus de 4 milliards de personnes n’ont aucune protection (OIT)

Protection sociale : plus de 4 milliards de personnes n’ont aucune protection (OIT)

Depuis le début de la pandémie de COVID-19 , le fossé en matière de financement de la protection sociale a augmenté de près de 30%, d’après l’étude Déficits de financement de la protection sociale: estimations mondiales et stratégies à l’intention des pays en développement dans le contexte de la crise de COVID-19 et au-delà. Il s’agit là de la conséquence des besoins accrus en services de santé et de sécurité en matière de revenu pour…

Lire plus

La Covid-19 plonge des millions d’enfants supplémentaires dans la pauvreté

La Covid-19 plonge des millions d’enfants supplémentaires dans la pauvreté

Au niveau mondial, le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté est monté en flèche pour atteindre près de 1,2 milliard, soit une augmentation de 15 % depuis le début de la pandémie cette année. C’est ce qu’indique une nouvelle analyse sur l’impact de la Covid-19 sur la pauvreté des enfants, publiée jeudi par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et l’ONG Save the Children. L’étude – basée sur des données relatives à l’accès…

Lire plus

Les répercussions liées au COVID-19 contribuent à aggraver la faim aiguë dans les pays déjà touchés par une crise alimentaire

Les répercussions liées au COVID-19 contribuent à aggraver la faim aiguë dans les pays déjà touchés par une crise alimentaire

Le Réseau mondial contre les crises alimentaires a organisé aujourd’hui une manifestation de haut niveau pour faire le point sur les dernières données mondiales disponibles au sujet des retombées de la pandémie du COVID-19 et de leur effet aggravant sur la faim aiguë dans les pays vulnérables qui étaient déjà ravagés par une crise alimentaire avant même l’arrivée du nouveau coronavirus. Cette réunion était également une occasion importante, pour les partenaires fournisseurs de ressources internationaux…

Lire plus

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU s’inquiète de la situation au Mali et en Côte d’Ivoire

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU s’inquiète de la situation au Mali et en Côte d’Ivoire

« Toutes les discussions en cours sur les arrangements politiques de transition devraient être centrées sur les droits fondamentaux de tous les Maliens, afin de garantir qu’ils travaillent à prévenir de nouveaux conflits », a déclaré Mme Bachelet, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme. « Toutes les personnes détenues illégalement en relation avec les événements du 18 août devraient être libérées », a-t-elle ajouté, relevant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient respectés,…

Lire plus

La Côte d’Ivoire, premier pays d’Afrique à adopter une procédure pour identifier et protéger les personnes apatrides (HCR)

La Côte d’Ivoire, premier pays d’Afrique à adopter une procédure pour identifier et protéger les personnes apatrides (HCR)

« C’est une avancée significative. Nous nous félicitons de l’action audacieuse de la Côte d’Ivoire et de son engagement ferme à lutter contre ce phénomène », a déclaré la Directrice adjointe du Bureau du HCR pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Aïssatou Ndiaye. Les deux arrêtés signés le 2 septembre établissent formellement les procédures qui régulariseront le statut des apatrides et mettront ainsi en œuvre un volet crucial du Plan d’action national de la…

Lire plus

Au Bénin, la Banque africaine de développement accompagne la décentralisation des services d’eau et d’assainissement

Au Bénin, la Banque africaine de développement accompagne la décentralisation des services d’eau et d’assainissement

Le Projet d’appui à la décentralisation des services d’eau potable, hygiène et assainissement de l’Atacora‑Donga (projet LEauCal), dans le nord-ouest du Bénin, a été conçu dans le but d’accroître l’accès des populations à l’eau et à l’assainissement. Le projet, dont le coût total est estimé à 1 788 000 euros, a bénéficié du soutien de la Banque africaine de développement, au profit de plus de 90 000 bénéficiaires directs. Signé en mars 2013, le projet devait…

Lire plus

Niger : plus de 80 migrants secourus dans le désert du Sahara (OIM)

Niger : plus de 80 migrants secourus dans le désert du Sahara (OIM)

« Une équipe de recherche et de sauvetage de l’OIM opérant dans la région d’Agadez, au nord du Niger, a sauvé la semaine dernière 83 migrants en détresse, en collaboration avec la Direction générale de la protection civile nigérienne (DGPC du gouvernement du Niger) », a déclaré Paul Dillon, porte-parole de l’OIM, lors d’une conférence de presse depuis Genève. Les migrants secourus ont été placés en isolement pour une durée de deux semaines dans le cadre de la…

Lire plus

Des experts des droits de l’homme de l’ONU exhortent le Mali à mettre fin à l’esclavage une fois pour toutes

Des experts des droits de l’homme de l’ONU exhortent le Mali à mettre fin à l’esclavage une fois pour toutes

« Rien ne peut justifier la persistance de la pratique de l’esclavage », ont déclaré Alioune Tine, Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme au Mali et Tomoya Obokata, Rapporteur spécial sur les formes contemporaines d’esclavage, y compris leurs causes et leurs conséquences. « Nous condamnons ces actes barbares et criminels qui violent le droit à la vie, à l’intégrité physique et à la dignité humaine, et qui restent trop souvent impunis », ont-ils…

Lire plus

Sous-financée, la prévention des crises est pourtant moins coûteuse que leur résolution

Sous-financée, la prévention des crises est pourtant moins coûteuse que leur résolution

Mieux vaut prévenir que guérir. C’est le message qu’António Guterres a tenu à faire passer aux Etats membres lors de la présentation, vendredi, du dernier rapport de l’ONU sur la consolidation et de la pérennisation de la paix. Un message qui résonne davantage dans le contexte actuel de la pandémie de Covid-19. « Cette crise a renforcé la nécessité de garder les yeux fixés sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030 – l’outil…

Lire plus

« Faire taire les armes »: le Mois de l’amnistie en Afrique est lancé pour faciliter la remise et la collecte des armes à feu détenues illégalement

« Faire taire les armes »: le Mois de l’amnistie en Afrique est lancé pour faciliter la remise et la collecte des armes à feu détenues illégalement

Sept pays africains participent cette année au Mois de l’amnistie en Afrique qui consiste à faciliter la remise et la collecte d’armes à feu détenues illégalement. Les jeunes du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de l’Éthiopie, du Kenya, de la République centrafricaine et de la République démocratique du Congo (RDC) sont ainsi invités, en ce mois de septembre, à partager leurs idées afin de trouver des slogans pour cette campagne qu’organise l’Union africaine chaque année depuis 2017. Le…

Lire plus
1 2 3 6